Multimédia

Note utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Faut-il tirer à boulets rouges sur l'entraîneur sochalien ? Il attaque seulement sa seconde saison aux commandes du FCSM et il est déjà au cœur des débats. Le costume d'entraîneur n'est-il pas trop grand pour Olivier Echouafni ? La question est encore plus d'actualité avec cette nouvelle et lourde défaite face à Créteil qui met déjà le FCSM dans la zone rouge.

 

 

 Après une première saison de reconstruction, le FCSM attaquait la saison 20015-2016 prêt pour jouer les premiers rôles de la Ligue 2. Même si l’effectif n’était pas complet à la reprise, et que l’attaque sochalienne était un peu juste, alors que Marcus Thuram était largement à la hauteur, Sochaux avait les moyens de mieux faire car l’équipe comtoise possède une belle équipe avec de belles individualités.

 Une belle équipe. Effectivement, si l’on regarde bien cette équipe doubiste, pratiquement chaque poste est occupé par un joueur de qualité, surtout depuis l’arrivée de Martin qui fait une belle paire avec un Rayo prometteur.

 Ramaré, Rayo, Ilaimaharitra, Werner,  Martin, Tardieu, Faussurier, Gibaud, Matheus, Caceres, KTM. Un panel de joueurs sur lequel on ne peut guère se lamenter. Sochaux a une belle équipe et pourtant la magie n’opère pas.

Sochaux a une belle équipe mais quelques secteurs connaissent des difficultés qui aurient pu être maîtrisées. Les choix du coach sochalien semblent discutables tant les performances de Mignot, Collaço et Sao sont médiocres alors que les prestations de Jérome Onguéné et de Marcus Thuram auraient pu donner des idées à Echouafni.

 Avec les arrivée de Cissé, Teikeu et Martin, le FCSM est cette fois armée, enfin presque. En effet, le FCSM a beau être au complet niveau effectif, l'équipe technique et principalement l'entraîneur font débat en ce début de saison. Aucun changement estival n’a été opéré malgré un cruel manque de créativité dans le jeu sochalien. La magie n’opère pas, le FCSM ne propose pas de jeu et la question se pose naturellement de savoir si Olivier Echouafni est l’homme du succès pour un équipe qui vise la montée.

Largement décrié par la presse, les supporters, le coach sochalien a décidé de continuer l’aventure, balayant d’un revers les demandes de démission venant des travées de Bonal.

 Aujourd’hui il a en main une belle équipe, il n’a plus droit à l’erreur. Les prochaines semaines seront donc décisives pour la saison sochalienne car Sochaux qui n’avait déjà plus droit aux faux pas à pourtant encore chuté ce soir à Bonal face à Créteil.

De notre côté, on a beau apprécier et respecter l'homme, mais au regard de ce l’on a vu la saison passée, on a du mal à imaginer que Sochaux puisse réussir avec Echouafni aux commandes.

Avec cette nouvelle défaire, est-ce que la direction du FCSM va prendre la mesure de la situation est donner au club comtois un entraîneur à la hauteur des ambitions du club ? L'avenir du coach sochalien est peut être déjà cellé. A suivre ...