Accueil

 

Très belle entrée en matière du FCSM ce soir face à Bourg en Bresse. Un jeu séduisant, un public heureux, deux jolis buts, la saison 2017-2018 est lancée de la plus belle des manières.

 

 

Tournée, la page Albert Cartier et son jeu défensif, place à Peter Zeidler et un jeu éminemment offensif. Après cinq matchs amicaux porteurs de belles promesses mais aussi de quelques inquiétudes défensives, les supporters sochaliens avaient hâte que débute la compétition.

Seulement 8 000 supporters ont répondu à l'appel ce soir malgré l'attrait de la nouveauté et la température idéale. Gageons que si le spectacle proposé reste de cette qualité au fil des matchs, les travées de Bonal n'auront aucune peine à être garnies dans quelques mois.

C'est une équipe unie dès l'échauffement qui a évolué au stade Bonal ce soir. En effet, à la fin de l'échauffement, les joueurs ont amorcé un demi tour d'honneur en applaudissant la tribune nord, copieusement remplie. A la sortie des vestiaires, c'est bras dessus-bras dessous que les joueurs se sont positionnés face à cette même tribune, au moment de la minute de silence à la mémoire de Charles Lickel et Stéphane Paille, récemment décédés. Parmi ces joueurs, deux nouveaux visages : Ba et surtout Kalulu, la révélation du match.

 

Aldo, la classe

Après cinq premières minutes plutôt hésitantes, où Teikeu fébrile concédait un corner rapide, le FCSM se projetait rapidement vers l'avant pour faire se lever le public dès les premières minutes. Cinquième minute, lancé par Florian Martin, excellent ce soir, Kalulu file au but mais croise trop sa frappe qui sort en six mètres. Va-t-il ruminer cette occasion gâchée durant tout le match ? Que nenni (ma foi) ! Dès la minute suivante, on prend les mêmes et on recommence avec cette fois-ci un ballon au fond des filets ! Sur un centre de Martin, Kalulu reprend trompe cette fois Deneuve après seulement 6 minutes sous ses nouvelles couleurs. Zeidler voyait en lui un futur grand, le technicien allemand a dû apprécier ! Les spectateurs aussi apprécient les premières minutes en confiant des « c'est quand même mieux quand ça joue » de circonstance.

Néanmoins, il ne s'agit pas ici de tomber dans un optimisme béat. Le jeu proposé par Zeidler est certes alléchant mais demande, on le constate, une concentration sans faille. Aussi, à chaque balle en profondeur envoyée par Bourg en Bresse, on ne peut s'empêcher de trembler en voyant les joueurs courir après la balle. Ajouter à cela une pelouse semble-t-il très glissante... Heureusement, Kalulu est là pour mettre le feu dans la défense adverse ! En une vingtaine de minutes, il a montré une très grande faculté à déstabiliser l'arrière garde burgienne qui doit employer des moyens pas toujours légaux pour le stopper.

La fin de la mi-temps se déroule sur un rythme plus tranquille, il faut attendre la fin pour retrouver quelques jolis mouvements. En revanche, les tribunes nord et sud ont choisi de donner de la voix non sulement pour encourager les joueurs (qui le mérite) mais aussi pour exprimer de la colère face au propriétaire chinois. Des « Ledus démission » sont scandés par la tribune nord tandis qu'une banderole « Ledus : FCSM in danger » est déployée au sud. Si tout cela se passe sans incident, il en sera autrement en deuxième mi-temps où les supporters sudistes devront migrer au nord pour pouvoir exprimer leur courroux, chassés par les stadiers.

 

Bourg en détresse

Peter Zeidler, pressé de donner ses consignes sans doute, est venu chercher ses joueurs dans le rond central à la mi-temps. Force est de constater que cela a été efficace car dès les premières minutes, le FCSM se procure plusieurs situations chaudes. Kalulu, avec son petit gabarit, se comporte comme un moustique que l'on aimerait chasser mais qui revient sans cesse gêner les adversaires. Mais c'est un autre jeune joueur, produit de la formation sochalienne qui va faire le break. Suite à un gros travail d'Alphonse qui s'arrache pour centrer, c'est Daham qui reprend au point de pénalty et place le ballon en lucarne. A 2-0 et avec ce niveau de maîtrise, on n'imagine pas Sochaux refaire le « coup » de Brest où les Jaune et Bleu s'étaient faits rejoindre en fin de match. Dépassé, Bourg en Bresse n'inquiétera jamais vraiment Sochaux.

Prévot, sur lequel pesait quelques doutes, s'est montré très rassurants sur les interventions qu'il a eu à faire, avec une belle horizontale en fin de match. Avant cela, Daham ou Martin auraient pu alourdir le score. Mais ce que l'on peut retenir, c'est que sur le terrain, les joueurs ont semblé complice et heureux de jouer ensemble un football rapide et offensif. Une victoire était presque obligatoire pour bien lancer la saison et oublier un peu les menaces qui planent sur le club. Le contrat est rempli et c'est avec plaisir que les fidèles du FCSM viendront encourager l'équipe face à Lens, le 12 août prochain.

 

Kevin Domon

Enregistrer

Connexion

PROCHAIN MATCH

DERNIER MATCH

9ème journée - 22-09-2017 20:00
 
FC Sochaux 1 : 6 AC Ajaccio

CLASSEMENT

Equipe
Points
1 Stade de Reims 21
2 AC Ajaccio 17
3 FC Lorient 17
4 Stade Brestois 17
5 Paris FC 17
6 Havre AC 16
7 Nîmes Olympique 16